Assurance emprunteur, de nouvelles possibilités s’offrent à vous

Comment se passant la souscription de son assurance emprunteur auparavant ? En général, on signait pour son prêt, et le même organisme bancaire nous proposait son assurance de prêt, et il n’était pas vraiment possible de faire autrement.

Qui plus est, les conditions n’étaient pas toujours très intéressantes, sans que l’on ait la possibilité de profiter d’autre chose en définitive. Il fallait effectivement se contraindre à prendre cette assurance emprunteur, et à payer tous les mois, sans possibilité de choisir une meilleure possibilité.

Dorénavant, cela a bien changé : en effet, il est possible depuis l’arrivée de la loi Hamon en 2015, de changer d’assurance emprunteur une fois le contrat signé. Vous avez dorénavant 12 mois pour le faire, en toute liberté. N’hésitez donc pas à opter pour ce choix, et à aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, car c’est bien souvent le cas. On pourra ainsi améliorer les conditions financières de son prêt, puisque cette fameuse cotisation représente un pourcentage du crédit qui n’est pas négligeable, et qui pèse dans la balance au quotidien.

Une nouvelle manière de procéder

Aujourd’hui, on peut donc par le biais de la loi Hamon faire jouer la concurrence, et cela a bien stimulé les entreprises concernées. L’offre est bien plus vaste qu’avant, et on a l’opportunité de trouver un grand nombre d’assurances variées, avec les mêmes garanties bien évidemment.

Vous êtes donc protégé de la même façon, mais les cotisations peuvent être tirées vers le bas par cet esprit plus concurrentiel que l’on rencontre aujourd’hui, n’en déplaise bien sûr aux consommateurs. La loi Hamon est donc là pour les favoriser, les rendre plus libres, et pas uniquement concernant l’assurance emprunteur bien sûr.

D’autres dispositions sont là pour faciliter la vie des assurés : en dehors de cette fameuse assurance emprunteur, on peut donc résilier plus aisément ses autres contrats, sans avoir à attendre la date anniversaire, tel que ce fut le cas par le passé. Il est donc révolu le temps où l’on ne pouvait résilier qu’une seule fois par an, aujourd’hui vous avez bien d’autres possibilités et vous pouvez faire jouer la concurrence pour tous vos contrats, en changeant à chaque fois que vous le souhaitez. Moins simple à fidéliser, la clientèle est donc un peu plus chouchoutée aujourd’hui !